Ai Wei Wei – souvenir d’une rencontre estivale

Une année s’est écoulée depuis cette rencontre (voir photo) dans le Fake Studio d’Ai Wei Wei et je suis un peu moins béat devant le personnage. Son action pour les victimes des écoles effondrées du Sichuan est toujours aussi légitime, son combat contre la censure salutaire. Je n’oublie pas qu’il était l’une des très rares personnalités chinoises devant le tribunal où l’on condamnait l’écrivain Liu Xiaobo à 11 ans de silence, Noël dernier.
Mais j’ai réalisé également que son art n’était pas restreint à ses sculptures ou au design de ses bâtiments. Même son militantisme, découvert sur le tard (après les J.O.), s’élève au rang de performance artistique, au risque de surprendre ses acolytes. Je pense à ses twits frénétiques, à son documentaire sur les enfants du tremblement de terre au Sichuan où il se met en scène du début à la fin. L’art contemporain évolue, change avec l’époque comme avec les prix du marché. J’espère que son engagement restera intact.
-
-
-
These pictures were taken last summer 2009 at the Fake studio in Beijing.
Ai Wei Wei is a famous Chinese artist and architect as well as a strong political activist. You can follow him on twitter: @aiww
This entry was posted in culture, politique and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Ai Wei Wei – souvenir d’une rencontre estivale

  1. bibche says:

    je suis tres fiere de ma photo, mon amour ~

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>