A Hong-Kong, les curés devront laisser la porte ouverte

Par mails, tweets ou sms, je reçois pas mal d’infos sur l’église catholique en Chine, souvent très pointues, souvent du charabia de prélats. Et puis des choses insolites comme ces nouvelles consignes fraîchement diffusées auprès des curés hong-kongais. J’ai traduit ci-dessous une dépêche d’une agence chrétienne hong-kongaise anglophone reçue hier soir.

- Le père Michael Yeung Ming, vicaire général: “Il faudra cesser de regarder des films seul avec une femme pour éviter tout malentendu, même si vous la considerez comme une petite soeur“. Le curé participait à un séminaire le 25 septembre dernier, consacré aux valeurs sociales et organisé par le magazine paroissial Kung Kao Po.

Chaque diocèse reçoit des conseils du clergé comme ne pas rester seul avec un croyant dans une salle fermée, en particulier un enfant ou un adolescent. “Mais clairement, cela dépend de la bonne volonté des prêtres”, a expliqué le prêtre Yeung.

“Evidemment les scandales sexuels n’arrivent pas qu’au sein de l’Eglise. Toutefois, cela attire fortement l’attention des médias alors les prêtres doivent être plus prudents sur les termes qu’ils emploient”.

Des scandales ont éclaboussé des prêtres hong kongais au début de l’année.

“Beaucoup de croyants ont beaucoup d’attentes de leurs prêtres qu’ils considèrent comme tout-puissants” a estimé un autre intervenant, Lee Kin-Hong. “Mais le pouvoir corrompt” a-t-il ajouté, “et le comportement de certains prêtres est pire que celui de leurs fidèles”.

“Enfin les prêtres devraient porter leur col romain plus souvent pour se rappeler eux-même de leur identité”. 

“La soeur franciscaine Teresa Yuen, rédactrice en chef du magazine paroissial Kung Kao Po est d’accord. “Les prêtres et les soeurs devraient servir modestement et ne jamais oublier qui ils sont. La fierté est destructrice car elle empêche l’introspection”. a-t-elle expliqué.

Parmi l’auditoire, certains ont exprimé des regrets sur le lourd fardeau que représentent aujourd’hui pour les prêtres, les responsabilités administratives, mettant de côté leur travail pastoral.

This entry was posted in religion and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>