Ordos: die boomende Geisterstadt

Voici ma première collaboration germanique en tant que photographe. J’ai illustré un reportage de Max Woodworth sur l’architecture d’Ordos, cette ville nouvelle de Mongolie Intérieure. L’attention a été accordée à la notion de vide, aux couleurs franches, aux lignes épurées. 4 clichés en extérieur. L’ensemble a été publié dans Bauwelt, magazine d’architecture allemand centenaire. En kiosque fin décembre.

This entry was posted in reportage and tagged , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *