Un parfum de jasmin à Pékin

Hier soir, un appel à manifester dans la rue était relayé sur twitter et weibo. Le mot de ralliement sur twitter et weibo était “jasmin”. Le rendez-vous était donc fixé à dimanche, 14h devant le Mac Donalds de WangFujing, les Champs Elysées de Pékin, à deux pas de la place Tiananmen.

Pour un premier essai, le lieu était plutôt bien choisi car inoffensif. Ici, bien malin le policier  qui saura distinguer un dissident d’un touriste en goguette. En tous cas, les forces de l’ordre ont copieusement filmé chaque chinois présent sur place. A la prochaine tentative, il faudra penser à ramener la cagoule !

Malgré de nombreuses arrestations d’activistes samedi soir, le rassemblement a donc bien eu lieu, dès 13h30 et jusqu’à 15h, à la grande surprise des Guobao, ces “brigades de protection de la sécurité intérieure” habillés de noir et débarquant de leurs Audi A6L. Les policiers en képi ainsi que des soldats en civil ont vite été appelés en renfort. Son déroulement était aussi inattendu que silencieux. Pas de message, quelques arrestations, beaucoup de photos, un bouquet de fleurs blanches (allusion au jasmin) jeté d’on ne sait où et la preuve que le mécontentement sur internet peut désormais se matérialiser. Nul doute que si des policiers en uniforme n’avaient pas rapidement encerclé le Mac Donald empêchant les gens d’y entrer, cette manifestation n’aurait pas attiré autant l’attention dans le quartier. Cette energie policière déployée pour empêcher la population de se rassembler et les journalistes étrangers de faire leur travail, n’ayant fait qu’attiser la curiosité.

Pictures are under copyright. Not to be used by any professional media without my written consent.

This entry was posted in reportage and tagged , , , . Bookmark the permalink.

7 Responses to Un parfum de jasmin à Pékin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *