Wu Bangguo promet… moins de démocratie

Voici le modeste véhicule d’un délégué de la Conférence Consultative Politique du Peuple Chinois (CCPPC), garé au pied d’un futur centre commercial pas très loin de la place Tiananmen. La CCPPC fait partie des “Deux Assemblées” (两会), réunies à Pékin pour ratifier le XII plan quinquennal du gouvernement chinois.

jordan pouille all rights reserved

 

jordan pouille all rights reserved

En Chine, un Hummer H3 coûte la bagatelle de 1.28 millions de yuans soit 141 000 euros ou  88 années de salaire minimum pékinois (1200 yuans après la hausse de 2011).

Heureusement, Wen Jiabao a promis de réduire l’écart grandissant entre riches et pauvres… Un vaste chantier qui en cache un autre tout aussi important, et tout aussi difficile. Car Wu Bangguo, le chef de l’Assemblée Nationale Populaire a bien rappelé qu’il n’était pas question pour la Chine de s’ouvrir au multipartisme ou de tolérer d’autres opinions politiques en pleine période d’ascension économique.«Les conditions nationales de la Chine impliquent que nous n’allons pas nous engager sur la voie de rotations politiques du pouvoir, ni sur celle de la diversité des idéologies politiques».

Le parlement, a-t-il ajouté: “demeurait un outil de renforcement du leadership du Parti” plutôt que l’expression de la diversité. Les espoirs suscités par  le premier ministre Wen Jiabao, appelant à des réformes politiques au cours d’une interview sur cnn, sont bel et bien enterrés.

Et ce n’est pas le délégué au Hummer qui dira le contraire. C’est bien ce système figé qui lui permet de s’enrichir si rapidement. Voir l’éditorial du correspondant d’Il Sore 24 Ore, Francesco Sisci (en anglais).

This entry was posted in politique and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>