A Pékin, la Corée du Nord ripoline son ambassade

Finies les voitures hors d’âge, les mines graves, les marches militaires et les couleurs défraîchies. L’ambassade de Corée du Nord met un grand coup de ripolin sur ses photos de propagande, à l’entrée du bâtiment. Le sourire radieux de Kim Jong Il, le swing des soldates, les sémillants scientifiques et tous ces ordinateurs dernier cri cacheraient presque la terrible famine qui frappe actuellement le pays.

Jordan Pouille - All rights reserved

 

Jordan Pouille - All rights reserved

 

Jordan Pouille - All rights reserved

 

Jordan Pouille - All rights reserved

 

Jordan Pouille - All rights reserved

 

Jordan Pouille - All rights reserved

Jordan Pouille - All rights reserved

 

Jordan Pouille - All rights reserved

 

Kim Jong Il

Jordan Pouille - All rights reserved

A lire aussi:
- Souvenirs de Corée du Nord
- La Chine face à son encombrant voisin (Le Soir)
- Reportage dans le Yanbian, à la frontière sino-nord coréenne (Médiapart)
- A table avec les Chollimas
- Le petit-frère coréen de Pékin (Marianne)

This entry was posted in north korea and tagged , . Bookmark the permalink.

One Response to A Pékin, la Corée du Nord ripoline son ambassade

  1. Richard says:

    a noter, image 5, qu’apparemment il faut porter le double pins kim il sung pour être en conformité.

    la personne ayant gardé la veste de costume porte logiquement le pins Kim il sung, mais en revanche les autres en chemise blanche portent également le pins kim il sung.

    Que faut-il en déduire ? Que le port du pins doit se faire de manière double, ou bien qu’il faut enlever le pins de la veste de costume pour le recoller sur la chemise quand on commence le travail ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>