La beauté sacrifiée (Metro International – 18 avril)

L’an dernier, la Chine est devenue la 3e nation de la Chirurgie esthétique derrière les Etats-Unis et le Brésil. Ce “boom” du scalpel n’est pas lié à la seule hausse du pouvoir d’achat et ne concerne pas les femmes mûres soucieuses de garder leur mari volage en enlevant quelques rides. C’est devenu un marché, un business comme un autre pour aider les étudiantes à décrocher un emploi dans un marché pour cols blancs extrêmement compétitif, où les employeurs n’hésitent plus à préciser des critères physiques sur la moindre offre d’emploi.

Les Pékinois connaissent bien les publicités de cliniques à l’arrière des taxis, comme cette belle caucasienne à la robe rouge et au décoletté pigeonnant posant lassivement à travers le cadre d’un tableau. Pour 300 à 500 euros, celle-ci promet une taille de bonnets supplémentaire ou un débridage des paupières. C’est le tarif légal et déjà compétitif. Mais avez vous prêté attention à ces garçons à la sortie des campus ou de centres commerciaux, prêts à dégainer leurs cartes de visite? Ils sont rabatteurs de cliniques souterraines et reçoivent 10 yuans pour chaque étudiante qui poussera, à ses risques et périls, la porte de l’établissement.

Alors que se passe-t-il lorsqu’on répond à ces annonces plus ou moins douteuses,  lorsqu’on succombe aux sirènes low cost de la beauté? Pour Metro International, nous avons franchis le pas, rencontré ces médecins surmenés arrondissant leurs fins de mois en s’essayant le dimanche à la chirurgie plastique dans une arrière salle de salon de beauté, des jeunes femmes persuadées que des yeux débridés les aideront à séduire un employeur, visionné des tonnes de réclames régionales pour des cliniques douteuses, rencontré Momo qui se bat pour obtenir réparation après une opération “discount” ratée. Une enquête publiée en anglais. Bientôt en Français.

Edit: à lire aussi sur l’édition Canada Montréal. (édition du 18 avril) et plus de photos ici.

This entry was posted in metro international, societe and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>