Les pêcheurs chinois face aux pirates (Mediapart)

Voici quelques photos d’un périple chez les marins pêcheurs de Zhazili, sur le littoral de la mer de Bohai, dans la province de Hebei. A cause de la pollution industrielle et de la sur-pêche, le poisson sauvage a presque totalement disparu.

Certains marins, les plus aisés, se reconvertissent vers le poisson d’élevage. Mais tous les autres violent les quotas et les interdictions de prendre la mer, au nez et à la barbe du Bureau des Affaires Maritimes de Qinhuangdao et d’autres fonctionnaires corrompus.

Ces marins rendent compte à des familles mafieuses gérant les dernières zones poissonneuses avec une main de fer. Gare à ceux qui ne paient pas leur dû: les  conflits sont parfois mortels. Une enquête à lire sur Mediapart.

Jordan Pouille ©

Jordan Pouille ©

Jordan Pouille ©

Jordan Pouille ©

Jordan Pouille ©

Jordan Pouille ©

A lire également:
- Un billet “Chinafrique”: mon reportage XXI chez la pêcherie industrielle de Qingdao… dans les eaux marocaines  !

This entry was posted in environnement, mediapart, reportage, societe and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>