Wukan se calme, Haimen s’enflamme

Face à la pression des médias et des internautes, les officiels de la province du Guangdong seraient sur le point d’accéder aux requêtes des habitants barricadés de Wukan, que les potentats locaux leur ont refusées: libération des villageois arrêtés et compensation pour les terres confisquées. Mais un peu plus loin, à Haimen, les habitants protestent contre le projet de construction d’une centrale à charbon. La police a chargé très violemment la population. Les autorités locales ont nié les violences mais de nouvelles images prouvent le contraire. La vidéo ci-dessous reste encore largement inconnue sur la toile occidentale (90 “vues” au moment de la mise en ligne de ce billet).

YouTube Preview Image

Les CRS chargent à 2’20

Et ces photos trouvées sur Weibo, le twitter chinois, avant qu’elles ne soient censurées:

This entry was posted in societe. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>