La CCTV s’installe en Afrique

analytics.in.ua

On connaissait les ateliers de journalisme offerts par la Chine aux reporters congolais, le partenariat “stratégique” entre l’agence de presse chinoise Xinhua et Fraternité Matin ( le principal groupe de presse ivoirien) et puis ces forums annuels des médias africains à Pékin.

Désormais, le rayonnement du journalisme à la chinoise passe un nouveau cap en Afrique, avec le lancement mercredi d’une chaine CCTV destinée aux Africains !  Depuis le QG de Nairobi, la capitale kenyane, les informations les concernant seront distillées en anglais. Entre deux reportages sur l’avancée d’un joli chantier à Dakar ou d’une belle autoroute en Algérie, attendons nous à davantage d’images de poignées de mains entre chefs d’Etats africains et officiels chinois: ce dont les téléspectateurs chinois sont déjà abreuvés au quotidien, convaincus que la Chinafrique est une belle histoire d’amour.

Mais c’est la première fois que la CCTV ouvre sa propre rédaction en dehors du territoire national, soit 30 Kenyans, 20 Chinois de Pékin et 1 américain + des reporters basés dans au moins six pays du continent africain d’après un confrère proche du média chinois d’Etat. Finalement, espérons qu’un partenariat solide s’en suivra et que les journalistes africains seront présents en nombre dans l’Empire du Milieu, ce qui n’est pas le cas…

This entry was posted in medias, politique. Bookmark the permalink.

One Response to La CCTV s’installe en Afrique

  1. Yudi says:

    "We have to halt and then rsveree the tide of obesity in this country."Government has a role to play, but it is clear that we cannot do this alone."When asked about why the government was not more keen on legislation, he said by working in partnership, more could be achieved faster.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>