Taiwan: le président pro-Pékin réélu

Samedi, les Taiwanais avaient une chance, comme les Français en 2007, d’élire la première femme président. N’en déplaise à Tsai Ing Wen, la candidate du Parti Démocratique Progressiste, ils ont finalement préféré reconduire Ma Ying Jéou pour quatre ans.

Ce juriste de 61 ans formé aux Etats-Unis est connu pour son pragmatisme avec Pékin mais aussi et surtout dans le contexte actuel, pour son volontarisme économique et son image de “monsieur propre”, prétendant lutter contre la corruption. Et puis Ma Ying Jéou est le chouchou des hommes d’affaires taïwanais: le premier duquel s’appelle Terry Gou, président-fondateur de Foxcon (le fournisseur d’Apple) ayant construit toutes ses méga-usines en Chine depuis vingt ans.

D’autres observations:

- Comme Taiwan n’est reconnu que par une poignée de micro-pays (fin 2008, le Malawi a rompu ses liens diplomatiques avec Taipei, au profit de Pékin), les taïwanais souhaitant choisir leur président n’ont  eu d’autre choix que de retourner au pays – faute d’ambassade- pour aller à l’isoloir. On parle ainsi de 180 000 hommes d’affaires taïwanais basés en Chine s’étant déplacés pour accomplir leur devoir civique.

- A Pékin, c’est en chuchotant qu’on parle de politique. Alors il doit être fascinant pour un Chinois (ou un journaliste étranger) en guoguette à Taiwan d’entendre parler politique en pleine rue !

- Toutefois, les touristes présents à Taiwan pendant les élections ont été sommés par les autorités de Pékin, de rester cloitrés dans leurs chambre d’hôtel tout le samedi. On suppose tout de même qu’ils ont pu assister à l’effervescence électorale grâce à la télévision.

- Une pierre deux coups: les Taiwanais ont aussi voté pour les législatives. Le parti du président, le KMT, est toujours majoritaire mais il partage d’avantage de sièges avec l’opposition.

 

This entry was posted in politique. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>