Qingshuihe: souvenir d’une ville fantôme

Il y a deux ans, avec Lei, nous sommes allés à Qingshuihe, par le train puis le bus, enfin Les bus. Je pense que nous avons mis une éternité car Qingshuihe n’était qu’un nom de préfecture et le village en question n’avait pas de nom. Invisible sur google map, il était encore à des heures de route. Nous avons échoué dans un décor lunaire, silencieux, quelque part en dessous de Hohhot, en Mongolie Intérieure. Au milieu des steppes broutées trois fois par les moutons, nous étions nez à nez avec une palanquée d’improbables bâtiments officiels fantômes, posés ici comme la soucoupe volante de la Denrée, débarquant dans le jardin du Glaude. Souvent gris, toujours grands avec ces fenêtres-miroir inspirées des tours de bureaux hongkongaises des années 90. Au passage, je rêverais de rencontrer l’architecte: il n’y en a sans doute qu’un seul en Chine tant j’ai vu ces mêmes édifices néostaliniens partout, depuis le bord du fleuve amour, à la frontière avec la Russie, jusqu’aux villes usines poisseuses du Guangdong.

A côté de ce tribunal fantôme et fantôche, pas de yourtes mongoles mais de minuscules fermes creusées dans la terre. Ici les paysans pauvres envoient leurs enfants travailler à l’usine. Ils n’espèrent rien du gouvernement local, qui s’est déjà ruiné dans ce projet urbain inutile. Nous ne sommes pas restés bien longtemps car il n’y avait nulle part où dormir, pas de voiture pour nous ramener en ville et de rares autobus. Mais toujours l’hospitalité locale, ces beignets fris et recouverts de sucre comme des Churros de fête foraine. Mais aussi du thé, fabuleux, bonifié par quelques gouttes de lait de brebis.

A lire aussi:
- La Chine invente les villes fantômes (Marianne)
- Retour à Ordos, la ville fantôme (Métro)
- Bauwelt, publication allemande, publie mon photoreportage à Ordos

This entry was posted in marianne, societe. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>