REPORTAGE – Vivre dans un village du cancer (Le Temps)

C’est un reportage dans un village à la frontière entre les provinces du Hebei et du Shandong. Les champs et leurs fermes sont cernés d’usines identiques: on y assemble des machines à fabriquer des cartons ou du cellophane.  On trouve aussi des fabriques d’engrais chimique et de cellulose. Cette matière est produite via un processus chimique de blanchissement du coton que connaissent fort bien les paysans de Zheng Zhuang.

L’eau du canal a la couleur de la rouille, l’odeur de pile oxydée. L’air sent bon l’oeuf pourri. Le chefaillon du Parti local fait régner la terreur et personne n’ose plus manifester devant les portes de l’usine, pourtant mise à l’amende à plusieurs reprises par le gouvernement de province.

Les jeunes fuient, les vieux restent et l’usine continue d’exporter sa marchandise vers la Finlande. Sur à peine 800 habitants, 40 étaient paralysés des jambes, près de 60 ans souffraient de thromboses aiguës. Les médecins ne diagnostiquent pas les cancers mais délivrent des aspirines ou de la vitamine C. “L’attitude des médecins vient du fait que le gouvernement local veut eviter de mettre de la pression financiere sur le systeme de sante local. admettre les empoisonements forcerait l’administration a traiter ces patients, ce qui coute cher” m’expliquait Nicholas Bequelin. Un business de la survie se développe: sur les murs, des réclames proposent de creuser des puits à 300 voire 500 mètres de profondeur, où l’eau est plus claire. D’autres proposent même des “douches propres” en ville, transport compris.

La situation de Zheng Zhuang est bien représentative de la situation en Chine. C’est celle de régions tournées exclusivement vers le développement économique, accueillant à bras ouvert les usines rejetées par les urbains, sur des terres dites collectives, sur lesquelles les paysans n’ont aucune prise.

D’autres images à Zheng Zhuang :

Reportage à lire ici (format pdf)

Suggestion de lecture: “When a Billion Chinese Jump” – Jonathan Watts (2010)

This entry was posted in environnement, photos, reportage and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>