Poussières de mer et de béton

Qingdao a beau être l’un des plus grands ports marchands, ports de pêche et ports militaires de Chine, son identité maritime séculaire – façonnée par la colonisation germanique, l’occupation japonaise et les ambitions communistes – vacille à un rythme fulgurant. Voici les premières photos d’un reportage sur les nouveaux visages de l’urbanisation, “moteur d’une croissance durable” et appelée de ses voeux par l’actuel premier ministre Li Keqiang.

La valorisation du littoral commence par d’impressionnants travaux. Le métro est annoncé. Une route suspendue à 8 voies sera bientôt achevée, une fois les différents tronçons raccordés (des “maisons clous” ralentissent l’opération, une poignée d’irréductibles propriétaires réclament des indemnités plus fortes contre leur expropriation). Les nouvelles tours de 35 étages, bien qu’éloignées du centre-ville, portent des noms anglais, promettent déjà des boutiques de luxe et des prestations sans pareil. Elles offrent une vue sur les grues et les piles de containers colorés. Si le vent se calme, si la houle s’estompe, 300 camions seront embarqués demain pour l’Indonésie, des containers d’haricots blancs partiront pour les Etats Unis. Tandis que des milliers de tonnes d’engrais chimiques russes finissent d’être déchargés. Tandis que quelques rares bateaux de pêche artisanale tentent de vendre  leur menu fretin.

Mais l’imposant Dock n°6 sait qu’il est en sursis. Le gouvernement réclame les efforts de tous pour que naisse d’ici trois ans un port “aux standards internationaux” pour paquebots de croisières. C’est ce paysage merveilleux qu’offrent déjà les prospectus des promoteurs. Naturellement, le prix du mètre carré s’aligne déjà sur celui du quartier d’affaires de Qingdao, surplombant l’ancien village olympique, accueillant en 2008 les athlètes des épreuves nautiques.

Rappelons que le prix de l’immobilier résidentiel à Pékin a bondi de 21,8% en février par rapport à février 2012 (source Reuters). Qingdao se prépare donc à une surchauffe similaire !

Le slogan du président Xi Jinping, appelant à la “Renaissance de la Nation Chinoise”.

 

Edit jeudi 11:

j’ai participé hier après-midi à l’émission “Les Grands Ports du Monde” sur France Culture. 3e de 4 volets radiophoniques, et consacré cette fois-ci aux ports asiatiques. Laborieux exercice que d’intervenir en direct au téléphone, quand les silences entre chacun de vos mots vous semblent durer une éternité, quand l’interlocuteur précédent (un chercheur au CNRS) a fait preuve d’une expertise sans faille et vous écoute avec attention, quand votre réseau 3G vous joue des tours. Mais j’ai beaucoup apprécié la grande gentillesse de l’équipe et le podcast, de 52 minutes, à écouter ici. J’espère pouvoir retenter un jour l’expérience, en m’étant mieux préparé, en étant moins hésitant !

This entry was posted in economie, photos, reportage and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>