L’ami cubain et le poisson chat

Les avions long courrier sont des lieux propices aux rencontres imprévues. Surtout dans les engins des compagnies aériennes bon marché. En février, lors d’un vol Prague > Pékin de la Polish Airlines, je m’étais retrouvé au milieu d’une délégation de Nord-Coréens avinés.

Cette fois, c’était dans le vol SU 201 Pékin > Moscou, à bord d’un airbus d’Aéroflot. Pas d’écran sur les sièges, alors on guette autour de soi.  Mon voisin de siège n’est pas russe et s’agace quand l’hôtesse lui demande, en anglais, s’il préfère une barquette de « chicken with rice » ou de« fish with rice ».

Mais le jeune homme comprend le français et parle espagnol. On va donc s’entendre.

Enzo a 32 ans, il est cubain et travaille comme vétérinaire dans une coopérative aquacole de carpes et poissons-chats à 30 kms de La Havane.  Il rentre d’un stage de 27 jours à Wuxi (voir ce compte-rendu de la F.A.O.), à l’Ouest de Shanghai, au dessus de Suzhou.

Au programme : l’apprentissage des techniques modernes de l’élevage piscicole pour pays en développement, agrémentés de balades touristiques à Shanghai, Pékin et sur la Grande Muraille.

Enzo était le seul Cubain mais il partageait la formation avec dix autres camarades.« Nous étions 11 nationalités. Je me rappelle qu’il y avait des gens des Iles Tonga, du Soudan, de Madagascar, du Yémen ! ». Le périple s’est achevé par un match de football avec les organisateurs, sur un terrain synthétique. « Nous les avons battus 6 à 1 ». Wuxi héberge l’un des 4 sites modèles de l’aquaculture en Asie. Cette industrie est extrêmement répandue en Chine. A côté de leurs modestes parcelles de terre, il est courant de voir des paysans exploiter un bassin de carpes. Les moyens sont rudimentaires. Rien à voir avec l’élevage de saumon en Ecosse par exemple.

Enzo est un peu triste. C’était la première fois qu’il quittait Cuba et il aurait bien voulu ramener un ordinateur dans sa valise. « Mais en Chine, le modèle le moins cher démarre à 300 dollars. Et je ne gagne que 39 dollars par mois » Quand il m’a demandé combien je gagnais, j’ai réussi à esquiver.

“Mais heureusement, à Cuba, la santé, l’éducation sont très bonnes et accessibles à tous. Quant à la nourriture, les médicaments, les factures d’eau et de courant, elles sont dérisoires. Et puis il y a la famille, à l’étranger, qui envoie des habits“. Au Vietnam, il y a deux ans, Lei et moi avions visité un hôpital pour enfants où les chirurgiens étaient cubains. Je lui raconte ce souvenir, qui le met en joie.

Enzo est marié. Il a une fille. Son épouse, Anisley, est professeur à l’université. Le mois prochain, si tout va bien, elle aussi effectuera son premier voyage à l’étranger. Pour un séminaire d’apiculture au Vénézuela.

Nous avons terminé notre rencontre dans le terminal E de l’aéroport Chérémétiévo. Mon escale était de 4 heures, la sienne de 7 heures. Nous avons parlé de la Chine, de l’accès à internet, du coût de la vie, des femmes, de salsa, de gastronomie, de journalisme et de réformes économiques. Puis il m’a offert ces photos, et moi un resto.

Je me suis promis d’aller lui rendre visite, si j’ai la chance, un jour, de découvrir Cuba.

Enzo, son épouse Anisley et leur fille, à l’aéroport de la Havane (photo D.R.)

Pour en savoir plus:
L’éducation pour tous, sujette aux coupe budgétaires (New York Times – Avril 2012)
Le système de santé cubain: mythes et réalités (Al Jazeera English – Juin 2012)

Mes reportages sur la pêche chinoise, les ports de Chine:
Poussières de mer et de béton (Blog+France Culture – Avril 2013)
Du poisson pour les Chinois, Inch Allah (XXI – Janvier 2013)
Le petit pêcheur des Eaux Dorées (Blog – Mai 2012)
Les dernières larmes de Hongjiannao (Médiapart – février 2012)
A Bohai, les pêcheurs affrontent les pirates (Médiapart – Juin 2011)
Réacteurs contre pêcheurs: les déplacés de la centrale (La Vie – Mars 2011)

 

This entry was posted in politique. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>