Le passe-temps de monsieur Lu Xiliang

Monsieur Lu Xiliang a 82 ans, une retraite confortable de 5800 yuans… “mais je m’ennuie à mourir en regardant les camarades jouer au mahjong“. Alors depuis un an, chaque après-midi, il s’installe sous un pont piétonnier qui enjambe le 2e périphérique pékinois et fabrique de jolis sacs à partir de lanières de plastique recyclées. Il lui faut une demi-journée pour fabriquer un sac, qu’il vend 25 yuans aux passantes amusées. Et puis le soir, ses deux fils retraités l’aident à pousser son chariot jusqu’à sa maison. Espérons que monsieur Lu Xiliang reste autonome le plus longtemps possible. Selon l’hebdomadaire Caixin, il faut dix ans d’attente pour obtenir une place en maison de retraite.

This entry was posted in politique and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>