Le rebond du chantier naval de Tianjin Xingang

90% des marchandises traversent les océans. Et l’industrie du transport maritime se vante d’un chiffre d’affaires plus élevé que l’aéronautique ou les télécoms. Après plusieurs années de crise, c’est le rebond du fret maritime et la Chine en profite. Ici, à 150 kms de Pékin, les ouvriers du chantier naval de Tianjin Xingang devront bientôt s’atteler à la fabrication de deux cargos pour le transporteur suédois Wallenius. Chaque navire pourra porter 8000 voitures. Livraison prévue: 2016.

tianjin jordan pouille

tianjin shipyard jordan pouille

tianjin worker shipyard

tianjin shipyard

“De l’infini des mers à l’infini des cieux,
Moi, rêvant à vous seuls, je contemple et je sonde
L’amour que j’ai pour vous dans mon âme profonde,
Amour doux et puissant qui toujours m’est resté.
Et cette grande mer est petite à côté!”
Victor Hugo – Les Voix Intérieures.

This entry was posted in politique and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Le rebond du chantier naval de Tianjin Xingang

  1. Seth Denizen says:

    I’m interested in exhibiting one of your photos. If you could get back to me I would appreciate it. Thanks -

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>