Hyper-guinguette

the dansant jordan pouilleDimanche, je suis allé…. au thé-dansant d’une cafétéria d’hypermarché, à Villebarou, près de Blois. Et bien figurez-vous que 200 seniors s’y trémoussent chaque semaine, toute l’année. “Sauf en septembre, car ils partent en cure” précise Maria Demirci, la salariée en charge du restaurant et à l’origine de cette animation.

En région, il est évident que la grand distrib’ “tue le petit commerce” des centre-villes. Mais elle peut aussi offrir de nouveaux lieux de sociabilité. Maria Demirci est passée par les rayons charcuterie, pâtisserie et fromages. Vingt années à servir ses clients, à les écouter aussi. Elle connait son public comme personne.

“C’est une grande surface comme les autres…. et pourtant ils réservent 3 jours avant pour avoir une bonne table près de l’accordéoniste et se mettent sur leur 31. Et ils apprécient que l’on vienne les saluer”. Des parents se présentent aussi avec leur gamin autiste pour qu’il puisse se défouler.

C’est étonnant mais à Romorantin, Blois, Vendôme, il n’existe pas de thé-dansant. Trop ringard sans doute… Quel service culturel songerait à organiser un bal-musette? Quel adjoint à la culture miserait sur le paso-doble?La cafétéria de cet hypermarché s’en charge. Et fait salle comble.

This entry was posted in societe. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>