Alain, 47 ans, chauffeur routier.

« Faut manger, se doucher sur la route, c’est une vie à part. Ce sont des heures à la con, ça peut être la nuit, le matin très tôt ». Alain, 47 ans, est chauffeur routier (et solidaire des Gilets Jaunes).

« En net, je déclare 2000 euros mais le salaire de base c’est 10€50 de l’heure. Avec la fin de la défiscalisation des heures supplémentaires, j’ai perdu 500 euros. Je bosse pour un transporteur français, dans la Nièvre. Il y a vingt ans, je bossais pour un Italien qui m’a remplacé par un Polonais ».

« On fait le seul métier où tu prends une amende si tu bosses 5 minutes de plus. Et les amendes, généralement, c’est pour le chauffeur. Tu fais 5 minutes de plus pour rejoindre le restaurant. Et ben, le gendarme, il veut rien savoir ».

« L’année derrière, en Suisse, j’avais oublié de rabaisser quatre taquets de bâches, du coup ca dépassait de 10 centimètres en largeur. 1100 euros d’amende dans la gueule. Et c’était pour ma pomme. Le chef m’a dit que j’avais qu’à faire attention. Finalement, j’ai trouvé un arrangement. Il a remboursé et je lui file 110 euros tous les mois »

« Mais bon, ça donne pas trop envie d’aller au boulot, je te le dis. Au début, je faisais deux heures trente de bagnole pour aller au boulot justement. Le patron a fini par me laisser garer le camion devant chez moi car je dépassais les 130 kms pour aller au travail et du coup, il devait me payer les frais kilométriques. Quand vous vous levez à minuit, puis deux heures de voiture, puis dix heures de travail, vous êtes pas très performant ».

« Dans ma boîte, il n’y a pas de treizième mois, pas de participation aux bénéfices, on a rien de tout ça. Quand vous voyez la différence entre le brut et le net, plus la tva et les impôts, ça fait énorme. A côté de ça, y’a des gens qui travaillent pas et on leur donne tout. »

« Au gouvernement, ils doivent rigoler. Ils s’en foutent, eux ils sont au chaud, ils ont le salaire à la fin du mois. Il va falloir que ça casse encore»

« Je vois que nos parents nous ont laissé à peu près quelque chose. Nous on laissera rien à nos enfants ou alors des dettes, un compte en banque avec rien dessus. Mon gamin, je veux l’emmener un peu partout quand il est avec moi. Je fais un peu de black le weekend quand je l’ai pas parce et qu’il est chez sa mère.».

« Les Anglais n’ont jamais choisi l’Euro, maintenant ils quittent l’Europe, je pense que ce sont les moins cons. Nous on reste avec des pays de l’Est avec qui ont a rien en commun, même pas la TVA. Pourquoi l’Europe ? »

Posted in politique | Leave a comment

#GiletJaune – Alain

Présent tous les jours depuis le 17 novembre, au rond point de la Patte d’Oie, à Saint Gervais (Loir et Cher). Je n’ai jamais osé lui parler et puis aujourd’hui il m’a souri, comme s’il me donnait son feu vert. Alain est informaticien à la retraite. « Je n’ai pas à me plaindre mais je suis là par solidarité. Je ne fais plus confiance aux syndicats. Mon fils est infirmier à l’hopital et adhérent à la CGT. Il leur a fallu un mois pour décider d’une grève. Avec les Gilets Jaunes, c’est tout de suite, pas de chichi. J’aime ça ».

48355043_10161198247085593_8878919804359016448_o

 

Posted in politique | Leave a comment

#GiletJaune – Claire et Vincent

gilets jaunes
Capture d’écran 2018-12-17 à 22.16.54

Posted in politique | Leave a comment

#GiletJaune Ludovic, 41 ans.

Ludovic, 41 ans, divorcé et père de trois enfants dont un fils déjà grand et ouvrier dans une usine près d’Amboise. Lui est dans le bâtiment pour 1150 euros par mois. C’est son dixième cdd. Son salaire a grimpé de 50 euros grâce à la baisse des cotisations mais il n’est plus, de fait, éligible à l’APL. “Au final, l’Etat va me bais** de 150 euros”. Ludovic veut se former au métier de codeur ou développeur informatique, un secteur qui recrute et paie bien. L’agence Pole Emploi dont il dépend refuse de lui financer la formation car la plus proche est à Tours, dans le département voisin.

Jordan pouille Ludovic

Posted in politique | Leave a comment

La Vie – Gilets Jaunes

gilets jaunes pouille CDLV 3821 2CDLV 3821 3CDLV 3821 4CDLV 3821 5
desc_310122-0.imgUn reportage à plusieurs, à travers la France pour La Vie. Merci à Pascale Tournier pour sa confiance.

 

Posted in politique | Leave a comment

La Vie – Le Loup revient en Provence

Reportage six jours chez les éleveurs et bergers affectés par les attaques récurrentes et récentes du loup, dans les Alpes de Haute Provence.

loup Pouille sisteron la vie escuyerMyriam valernes brebis agneaux Pouilleingrid briclot brebis patous loup jordan Pouille

Posted in politique | Leave a comment

La Vie – Reportage sur une ancienne ligne de front

AAAAAAAAAA

Fournes en Weppes

Posted in politique | Leave a comment

La Vie – Reportage à Kon Tum, Vietnam

Chez des soeurs qui accueillent les enfants d’ethnies des montagnes.
kon tum 1

Posted in politique | Tagged , | Leave a comment

Le Temps – Les sciences forensiques au profit des soldats disparus #1418

sciences pouille le temps

Posted in Le Temps | Tagged | Leave a comment

La Vie – parution ECO

Une petit patron du Shanxi s’installe dans la campagne française pour ouvrir une usine alimentaire à base de soja. Un village de l’Aisne s’apprête ainsi à devenir la capitale européenne du Tofu. Les locaux sont là, les élus au taquet et les cv affluent; il faut dire que le territoire s’est désindustrialisé massivement ces derniers temps. Mais le choc des cultures est palpable. Les craintes aussi. C’est l’histoire que je vous raconte ici. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Jordan Pouille chine Aisne tofu

#ECO #REPORTAGE #CHINE #FRANCE

 

Posted in economie, France, la vie, reportage, societe | Tagged , , , , , , , , | Leave a comment