La cabane du ramasseur de bouteilles

En me promenant dans le quartier de Jianguomen cet après-midi, j’ai été surpris par l’ampleur des destructions en cours. C’est certes moins émouvant que la démolition du quartier de Gulou et ses maisons pittoresques qui font l’âme de Pékin. On y bâtit en lieu et place, des maisons tout aussi pittoresques mais avec tout le confort, pour des Pékinois fortunés cultivant l’entre-soi et la nostalgie d’une Chine ancestrale. Ici, les immeubles datent des années 80 ou 90 et sont d’inspiration essentiellement soviétique. Entre deux ruines, je suis tombé sur cette curieuse maison, de bric et de broc, qui héberge un collecteur de matières plastiques. A Pékin comme ailleurs en Chine, chaque bouteille jetée à la poubelle ou dans la rue finira toujours dans un immense sac de jute afin d’être revendu au poids.

 

This entry was posted in beijing, daily life, environnement and tagged , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>